Asmar, renards et déboires photographiques

Gilet Asmar du livre Jolies tenues par Jolies bobines mise en avant

Pas de panique, je vais bien vous parler de ce pull parfait qu’est Asmar et que je n’arrête pas de porter depuis quelques temps (depuis qu’on se gèle en fait) parce qu’il est doux, chaud et rigolo ! Mais avant cela, vous la voyez la fille qui n’a -momentanément – (un momentanément quand même un peu long) plus de photographe ? C’est moi !!! Je découvre les joies de l’auto-prise de clichés !

Gilet Asmar du livre Jolies tenues par Jolies bobines en entier

Autant le dire, je ne sais pas prendre de photos, je ne m’y suis jamais vraiment intéressée ! Pour moi, une photo, c’est en mode automatique, t’es dans le cadre parfait, allez zouh j’appuie sur le bouton, on passe à autre chose … Eh ben non ma fille, ça marche pas comme ça, surtout si je veux vous montrer quelque chose de pas trop mal (et surtout de clair …).

Gilet Asmar du livre Jolies tenues par Jolies bobines détails

Me voici donc avec des questions existentielles : courir pour ne pas louper le laps de 10 secondes accordé par l’appareil, elle est bonne la lumière ou pas ? Non mais pourquoi il se déclenche ce flash … Je ne l’avais pas désactivé ? Eh mince, je suis pas dans le cadre, et là, c’est flou ….

Bref 2 heures plus tard, j’ai quelques photos à peu près correctes qui n’égalent pas ce que fait mon amoureux mais dont je n’ai pas trop honte ! De toute façon va falloir s’y faire ! Quant au changement de décor … Il pleut, il caille, alors j’ai décidé que mon appart était un bon compromis pour débuter ces photos en solo. Quand je serai un expert, on essaiera de mettre un pied dehors !

Gilet Asmar du livre Jolies tenues par Jolies bobines devant entier

Sinon, outre cela, je vous présente ma version du Sweat Asmar, patron tiré du livre Jolies tenues par la blogueuse Jolies Bobines ! J’ai acheté le livre précisément à cause d’Asmar : bien que les modèles soient tous très chouettes, c’est pour lui que j’ai eu un coup de cœur ! Adaptable en gilet boutonné sur le devant, c’est la version sweat, boutonnée dans le dos qui me plaît !

Gilet Asmar du livre Jolies tenues par Jolies bobines dos

Tu les vois … Tu les vois mes boutons verts à paillettes ? …

Asmar se décalque vite, se réalise vite aussi ! Tout coïncide, le plus long finalement ce sont les 9 boutons à coudre …  J’ai choisi un molleton gratté de chez The Sweet Mercerie, acheté en janvier dernier ! Il est très doux, il tient chaud et comme dit plus haut, j’adore le motif, il m’amuse beaucoup. C’est l’automne, c’est de circonstance !

Gilet Asmar du livre Jolies tenues par Jolies bobines détails

Au niveau de la taille, j’ai réalisé un 36. Il est pile poil ! Il n’en fallait pas moins par contre concernant la longueur… Bien que je ne sois pas bien grande (enfin j’ai les deux pieds sur le sol donc tout va bien), si une prochaine version voit le jour je l’allongerai un peu je pense.

Gilet Asmar du livre Jolies tenues par Jolies bobines devant

Bon allez je retourne à mon entraînement photographique ! A la prochaine !

 

 

2 Replies to “Asmar, renards et déboires photographiques”

  1. Elles sont top tes photos ma Nénette.
    Ton sweat est trop mignon aussi j’adore la coupe.
    T’es trop « balaise » !!!

    1. Rolala merci ! Si tu savais comme j’ai galéré sans Antho 🙂 Merci en tout cas !! <3

Laisser un commentaire