Vagabonde ou la technique de l’oignon fleuri

Robe Vagabonde Eglantine et Zoé

En ce moment, je suis en train de coudre un gros projet que j’espère vous montrer prochainement – si je parviens à le vaincre et avant que l’hiver ne se termine (ça serait mieux) ! Du coup, en parallèle, pour me changer les idées, je fais de plus petites cousettes … d’où cette présentation de la robe Vagabonde d’Églantine & Zoé … en extérieur je vous prie !

Robe Vagabonde Eglantine et Zoé

J’aime ma Vagabonde et mon tissu n’y est pas pour des prunes ! Cette viscose, je l’adore, l’imprimé est incroyable, à tel point que je l’ai aussi en turquoise (certes, ça pique un peu les yeux). Achetée il y a deux ans chez Self Tissus, je n’ai jamais osé la coudre. Elle est tellement chargée avec ses fleurs biens colorées que je voulais un projet à la coupe relativement basique. Du coup, je trouve qu’elle matche parfaitement avec Vagabonde !

Robe Vagabonde Eglantine et Zoé

Vagabonde, c’est la robe que je pourrais mettre tout le temps, dans n’importe quelle couleur ! Blouse ou robe à la coupe ample et au col rond, c’est un modèle simple, très accessible aux débutants. Rapide à coudre, sans système de fermeture, tu n’as que les fronces à dompter pour faire de cette robe ton alliée !

Robe Vagabonde Eglantine et Zoé

N’ai crainte je te dis ! La créatrice, Zoé, te guide en permanence, que ce soit avec le livret ou avec la vidéo pas à pas que tu peux trouver juste ici (si c’est pas du machage de travail pour te rendre la vie hyper facile ça).

https://www.selftissus.fr/

J’ai coupé ma Vagabonde en 38, histoire d’être assez à l’aise dedans ; comme ça je peux mettre un haut en dessous … Technique de l’oignon bonjour ! En même temps, il caille encore pas mal et je suis une adepte du « je mets mes robes d’été en hiver » … à défaut de pouvoir faire le contraire ! Donc là c’est nickel y’a largement la place !

Robe Vagabonde Eglantine et Zoé

Pour la jupe, je l’ai raccourcie d’une petite dizaine de centimètres (comme d’hab ! ) …  Par contre j’ai agrandi la longueur de la basque pour obtenir un peu plus de fronces !

Robe Vagabonde Eglantine et Zoé

Que dire de plus si ce n’est que j’aime particulièrement le rendu, bien qu’elle ait tendance à se froisser au moindre coup de vent !

Robe Vagabonde Eglantine et Zoé

Maintenant je louche méchamment sur la version blouse de Zoé, réalisée en double gaze avec des galons ! Je vais piquer l’idée …

2 Replies to “Vagabonde ou la technique de l’oignon fleuri”

  1. C’est très joli! Et j’aime bien les robes toutes emmitouflées d’hiver! 😉

    1. Merci beaucoup !! 🙂

Laisser un commentaire